Aéroport Charles de Gaulle

Construction métallique acier de la jetée du terminal 2E

A la suite de l'effondrement de la jetée du terminal 2E de l'aéroport de Paris - Charles de Gaulle en mai 2004, la maîtrise d’ouvrage ADP (Aéroports de Paris) a décidé de déconstruire l’ensemble de la jetée sur une longueur de près de 700 m et a fait appel à Castel & Fromaget pour la reconstruire en structure métallique.

Panneaux de verre et couvertures inox non impactés par l’effondrement ont été réutilisés comme base pour la nouvelle structure acier qui a été conçue, fabriquée, montée et réglée à partir de ces données. La structure se raccorde donc de manière optimale aux ouvrages existants conservés : piles, plancher et toiture du corps central du terminal 2 E.

Les structures porteuses de la jetée sont constituées d’arcs en treillis tridimensionnels espacés de 4 mètres.

La membrure de l’extrados est unique et la membrure de l’intrados est composée de 2 tubes espacés de 1 mètre reliés par un treillis. La membrure de l’extrados reçoit les supports de la verrière et les membrures de l’intrados servent de support à l’habillage intérieur en bois.

L'arc de cercle de la jetée 2E est composée de 10 segments rectilignes assemblés selon un arc de cercle. Cette structure tubulaire nécessite prés de 40 km de tubes. 

Les lignes épurées de la structure favorisent une luminosité optimale.

Aéroport Charles de Gaulle
Détails du projet

Maître d'ouvrage et maître d'oeuvre : Aéroports de Paris
Développée de l'arc : 55 m
Tonnage structure tubulaire: 2800 T
Hauteur voûte:
14.7 m

Chiffre d'affaires : 16 615 000 €
Date de la construction : 2007 - 2008
Lieu de la construction : Paris